au pianoforte :

“Les trois artistes ont proposé un programme très équilibré allant de Papa Haydn à Hummel en passant par Mozart... le trio en fa Majeur H.XV 17 de Haydn est admirablement architecturé.
… Jean-Pierre Bacq interpréta ensuite au pianoforte la sonate K311 de Mozart. Belles nuances, sonorités chatoyantes, andante merveilleusement chanté, rondo primesautier, du très beau Mozart.
… Jean-Pierre Bacq ferait aimer le pianoforte au plus convaincu des fans de Steinway.”
(Léa Strasunas in “vers l'avenir”, concert du 12 décembre 1999, maison de la poésie Namur)

“ ... les musiciens de l’ensemble solstice apportent une grande bouffée de fraîcheur à ces pages pleines de vie, développant une grande indiviualité de timbres, jouant de la vivacité des contrastes, souffle large, doigts fébriles. On admirera ... le clavier précis et coloré de Jean-Pierre Bacq ... “ ( Serge Grégory in “ Repertoire des disques compacts, n° 156 “ avril 2000 à propos du disque Beethoven with flute )

“ Encore un grand, sincère et chaleureux merci pour le concert d’hier soir. C’était un beau rêve et comme tous les beaux rêves il laisse un vide ... qui se comble grâce à un merveilleux souvenir ! ... dans les rues de Spa les gens m’ont dit tout le bonheur qu’ils avaient éprouvé ... “
( A. Derouane directeur artistique de l’automne musical de Spa à propos du concert “ solstice “ du 10 novembre 2001 )

“ J’ai écouté cet enregistrement avec un réel bonheur ... “
( Comte JP de Launoy, à propos du vol.1 des sonates de Mozart, avril 2004 )

suite / retour / retour au menu principal